top of page

Le community management, ce n'est que publier sur FB ! Vraiment ?

Souvent, on imagine que prendre un community manager revient à laisser quelqu’un publier à votre place. Cela revient à un gain de temps évidemment, mais la tache ne s’arrête pas à ça, et heureusement ! Aujourd’hui, on décortique avec vous ce qui se cache derrière le travail de community management.



La veille

Avant de vous proposer quoi que ce soit, un bon community manager commencera par réaliser une veille. C’est-à-dire ? C’est un temps de recherche et d’assimilation.

Le but est d’analyser votre communication, celle de vos concurrents, et des grandes entreprises du secteur.


L’objectif ? D’abord, maîtriser le sujet qu’il va aborder. Puis, il s’agira de comprendre comment l’on communique dans votre domaine. Ce qui fonctionne, ce qui fait débat et ce que vos prospects attendent. Ce temps de veille est primordial et précède toutes les autres actions.


La stratégie

Ensuite, le community manager établira une stratégie de communication. Il définira des objectifs, un budget, et choisira ses indicateurs de performances. Il ne sert à rien de se lancer dans la publication de contenu, si l’on n’a pas d’idées précises de pourquoi on communique.


Votre communication s’ajuste à vos objectifs. Que ce soit agrandir votre communauté, augmenter votre chiffre d’affaires ou préparer le lancement d’un produit.

Là encore, il s’agit d’une étape qu’il ne faut pas négliger !


Le calendrier éditorial

Une fois la stratégie établie, on passe à la réalisation du calendrier éditorial. Il s’agit du calendrier de publication. On établie les jours et heures de publication, ainsi que le réseau social, le type de contenu (vidéo, image, texte..) et le thème abordé.


Cela permet de prévoir la communication selon les temps forts du calendrier, comme les fêtes, les soldes ou encore selon vos besoins spécifiques.


La création de contenu

Toutes ces étapes préliminaires passées, on peut enfin se concentrer sur la création. On filme les rushes pour les vidéos. On prend les photos. On réalise les créations graphiques sur les logiciels… On prépare également les textes des publications, puis on recherche les bons hashtags.


C’est une étape sur laquelle il s’agit d’être minutieux afin de maximiser l’efficacité de toute la stratégie.


La programmation

Une fois que tout est prêt, le community manager programme les publications sur chacun des réseaux concernés. Cela lui permet de se concentrer sur les étapes finales, qui ne sont pas à oublier !


Le suivi

En effet, une fois tout ce travail effectué, le community manager doit encore suivre les résultats.

Généralement, chaque fin de mois, il fait un retour sur les publications qui ont fonctionné, ou pas. Il s’agit de comprendre quel type de contenu plaît, lequel n’apporte que peu de retours. Ensuite, il réalise un tableau avec l’évolution du nombre d’abonnés, les impressions et engagements.


Ce suivi analytique permet d’ajuster la stratégie. Entre la stratégie mise en place et la réaction de votre audience, il y a parfois une différence. Ainsi, l’analyse permet de s’adapter pour rester focus sur les contenus qui rapportent le plus.


Bien sûr, les tâches du community manager varient d’une mission à une autre. Cet article ne témoigne que du cadre général. Et surtout n’oubliez pas qu’une excellente communication et des échanges fluides sont la clé. Si vous lui apportez du contenu et de l’information, son travail n’en sera que plus efficace.


Besoin de déléguer votre communication ? Nos offres de community management sont là pour ça !

Commenti


© Copyright Créa'Diff
bottom of page